Jeanne et Marguerite

Roman de Valérie Péronnet. Adaptation théâtrale, Françoise Cadol et Christophe Luthringer. Mise en scène Christophe Luthringer.

Jouée plus de 250 fois dans des théâtres (Paris – Festival Off d’Avignon – Tournée nationale et internationale, dont San Francisco et Barcelone), une version légère, facilitant la proximité et l’histoire, les yeux dans les yeux, continue d’être proposée et se transporte dans tous les horizons. Au coin du feu, dans votre salon, votre grange, votre jardin, votre grenier, votre école, votre hôtel, votre atelier, votre médiathèque, votre bibliothèque, votre librairie, votre boutique… Pour tout décor, une table, une chaise, une lampe.


En quelques mots


 

Depuis toujours, Jeanne prête sa plume à d’autres. Mais cette fois, elle raconte sa propre histoire. Une histoire d’amour étrange et fantasque, drôle et forte, avec un certain « James », croisé sur internet, qu’elle rencontre dans la pénombre, parfois, et qu’elle attend en écrivant.

Elle raconte aussi, en parallèle, l’histoire de Marguerite. Celle d’un amour innocent et éperdu avec le bel Eugène, croisé sur la plage de Nice en 1906, qu’elle retrouve en vacances et qu’elle attend en écrivant.

La Première Guerre mondiale bouleversera l’amour de Marguerite ; l’Afghanistan, Gaza ou la Tchétchénie celui de Jeanne.

Jeanne et Marguerite est un texte doux et intime, où la violence des sentiments se dit sans emphase, mais avec des mots nus, vifs, et facétieux parfois, dont on s’aperçoit qu’ils ont mis longtemps à remonter à la surface. Un siècle, peut-être…        

Valérie Péronnet


Teaser


 


La presse en parle ….


 

Extraits :

« L’interprétation de Françoise Cadol est exceptionnelle. Elle ne joue pas, elle est en train de vivre. » Le Monde

« Quelle belle actrice ! »  Le Nouvel Obs

« Jeanne et Marguerite est l’un de ces spectacles qui trouve l’accord parfait. La mise en scène de Christophe Luthringer a des battements d’oiseau. C’est fait au pinceau. Françoise Cadol est miraculeuse.  » Le Masque et la Plume

« C’est ce genre de pièce qui vous fait sortir de la salle en tremblant, épuisé, exalté. » Sens Critique

« Une pièce délicate et intemporelle. C’est avec authenticité et justesse que Françoise Cadol s’empare du très beau texte de Valérie Péronnet. » BSC News